Vous êtes ici : Accueil > 4ème > L’Activité interne du globe > chapitre II : Le volcanisme > chapitre II : Le volcanisme
Publié : 28 avril 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

chapitre II : Le volcanisme

I Deux grands types d’éruptions volcaniques

PDF - 148 ko
activité 1

A / Une éruption volcanique effusive : Le Piton de la Fournaise

- http://perso.club-internet.fr/decobed/fournaise.html
- http://www.fournaise.info/Fournaise/plus.html
- http://www.nathetchris.com/volcan-histo.html
- http://volcano.ipgp.jussieu.fr:8080/reunion/coulees/diaporama_coul_es/Default.htm

B / Une éruption volcanique explosive : le Mont Saint Helens.

- http://perso.club-internet.fr/decobed/Sthelens.html
- http://www.visite-usa.com/parcs/hele/helens.htm
- http://www.chez.com/tslv/qqvolcans.htm
- http://ecbaill.free.fr/dossiers/volcans2/volcans.htm
- http://www.arte-tv.com/science/volcans/ftext/mshelen2.htm

C / Bilan

PDF - 263.6 ko
Bilan

Le volcanisme effusif du Piton de la Fournaise modifie progressivement les paysages.

Le volcanisme explosif du Mont Saint Helens est destructeur et bouleverse en quelques instants l’environnement.

II La structure des roches volcaniques

A/ Les roches d’un volcan effusif

TP : Lors de cette séance de Travaux Pratiques, nous avons cherché à identifier les principales caractéristiques des roches volcaniques. Pour cela, nous en avons étudié leur structure, en les observant à l’aide d’un microscope, équipé de filtres polarisant. Ces filtres sont destinés à faire apparaitre "de fausses couleurs", très utiles pour différencier de façon plus efficace les différents minéraux.

1. Observation d’un basalte à l’oeil nu

Le basalte est une roche de couleur sombre.

Si on regarde de plus près, on voit de petits éléments brillants ; ce sont des cristaux.

Autour d’eux, on observe un fond noir ; c’est le verre.

2. Observation d’un basalte au microscope

Le basalte est constitué de trois éléments :
- de gros cristaux (ceux que l’on voyait à l’oeil nu)
- de petits cristaux (invisibles à l’oeil nu)
- le reste de la roche n’est pas cristallisée ; c’est le verre.

Dans ce verre, on note la présence de trous qui sont les traces laissées par les gaz.

B / Les roches d’un volcan explosif

1. Observation d’une andésite à l’oeil nu

L’andésite est une roche un peu plus claire et plus légère que le basalte.

2 . Observation d’une andésite au microscope

On retrouve la même structure que le basalte , seuls les noms des cristaux sont différents.

C/ Bilan

Les roches volcaniques sont reconnaissables par leurs structures :
- présence de petits et gros cristaux
- présence de verre.

III Du magma à la roche volcanique

En se refroidissant, les laves donnent des roches. Les basaltes sont des roches issues de lave fluide ; les andésites de lave visqueuse. Ces différences s’expliquent par la composition des magmas.

Mais comment s’explique la structure des roches volcaniques ?

TP : Lors de cette séance de Travaux Pratiques, nous cherchions à comprendre comment la lave cristallise lorsqu’elle refroidit, après une éruption. Nous avons utilisé ici un modèle : de la poudre de vanilline est déposée sur une lame. Nous l’avons fait fondre au-dessus d’une bougie (la vanilline fond à 80°C), puis nous l’avons laissé refroidir à différentes températures. Nous avons alors observé au microscope le résultat de ces cristallisations à différentes vitesse. Nous avons remarqué que lorsque la cristallisation est rapide (= refroidissement rapide = à faible température) les cristaux formés sont très petits. Par contre, si le refroidissement est très lent ( = à température ambiante ou sur un radiateur) les cristaux formés sont beaucoup plus gros.

Nous pouvions alors rapprocher les résultats de ce modèle des observations faites sur nos échantillons de roches magmatiques :

- Celles qui refroidissent après une éruption (= refroidissement rapide = roches volcaniques), telles que le Basalte ou l’Andésite, sont formées de petits cristaux et de verre.
- Celles qui au contraire, ne sortent jamais de la chambre magmatique et donc se forment par une cristallisation très lente (= refroidissement très lent), comme le granite, sont composés uniquement de gros cristaux. On dit que ce sont des roches plutoniques.