Publié : 4 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le 4ème jour !

Jeudi 3 Avril

La sortie VTT s’est passée ce jeudi matin. Nous étions dans la catégorie « sportifs », et non dans celle « détente ». Sous un soleil plutôt timide, et malgré les difficultés rencontrées (quelques chutes et quelques bobos), nous avons bien profité et rigolé. Tout s’est bien passé et tout le monde s’est bien amusé tout en admirant les paysages de l’Auvergne.

Valentin R, Valentin D, Adrien B


Jeudi 3 Avril

Nous sommes allés voir le Gour de Tazenat. C’est un lac de cratère : un maar. Nous avons essayé d’en comprendre la formation en observant l’affleurement. Nous l’avons schématisé puis nous avons fait des expériences. Nous avons bien aimé casser les roches et mettre l’eau et l’acide dessus.

Chloée, Léa et Elsa


Jeudi 3 Avril

Aujourd’hui, nous sommes allés sur le site de la Roche Sauterre où nous avons vu une roche qui s’appelle le basalte. Elle est de couleur noire et contient à l’intérieur une autre roche constituée de cristaux verts magnifiques : la péridotite. Nous avons pris de marteaux pour casser les roches afin de trouver des petits cristaux. Puis nous en avons récupéré des échantillons. Nous avons bien aimé.

Chloé R et Clarisse


Interview : Fred, moniteur VTT en association

1/ Depuis combien de temps pratiquez-vous le vélo ? Je fais du VTT depuis 10 ans.

2/ Avez-vous déjà participé à des concours ? Non, je ne fais pas de concours.


3/ Y-a-t-il des études particulières pour pouvoir exercer ce métier ? Il ne s’agit pas de mon travail principal, mais d’une activité en parallèle. Mais il existe des écoles spécialisées dans le VTT.

4/ Travaillez-vous en équipe ou seul ? Les deux.

5/ Aimez-vous votre emploi ? Oui beaucoup.

6/ Est-on obligé d’être sportif ? Si on le pratique en loisir, on n’est pas obligé d’être sportif. On peut faire du VTT tranquille.


7/ Puis-je me permettre de vous demander votre salaire ? Mon association récupère 70€ par sortie.


8/ Est-ce dur ? Non, c’est facile.

9/ Qu’est-ce qui vous a plu dans ce métier ? J’aime découvrir la nature, les beaux paysages, être libre.


10/ Est-ce que vous conseilleriez ce métier à des jeunes ? Oui bien sûr.

Jeanne et Juliette.


Interview : Franck, le chauffeur d’autocar

1/ Depuis quand faites-vous ce travail ? Depuis 12 ans, avant j’étais dans le transport de marchandises.

2/ Peut-on se permettre de vous demander quel est votre salaire ? Je gagne un tiers en plus du SMIC, le salaire varie selon les voyages.


3/ Travaillez-vous surtout en équipe ou seul ? Je travaille un peu en équipe mais bien souvent seul.


4/ Quels sont les diplômes qui préparent à ce métier ? J’ai passé un CAP de transporteur, et tous les 5 ans, je dois passer le FCOS (Réinitialisation sur la législation des transporteurs en commun).

5/ Quelle est la taille de l’entreprise dans laquelle vous travaillez ? Je travaille dans une petite entreprise familiale.


6/ Quel genre de public transportez-vous ? Le public est-il difficile ? Je transporte de tout (lycéens, collégiens, retraités, comités d’entreprise, sportifs, syndicats, …). Certains sont difficiles et d’autres non.

7/ Des qualités physiques sont-elles nécessaires ? Oui parce que l’on parcourt une très longue distance. Il faut donc avoir une grande résistance et une bonne hygiène de vie .

8/ Quels sont vos horaires ? Travaillez-vous le weekend ? Partez-vous souvent plusieurs jours ? Je n’ai pas d’horaires fixes. Je travaille le weekend comme tout métier touristique. Oui il m’arrive de partir plusieurs jours.


9/ Est-il facile de trouver un emploi dans votre branche ? Oui très facile, il y a une grande demande de chauffeurs.

11/ Aimez-vous votre travail ? Oui, il faut aimer le contact avec les gens.

12/ Conseilleriez-vous ce métier à des jeunes ? Oui.

Charles et Antoine