Vous êtes ici : Accueil > 4 ème > Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux > Chapitre 1 : La reproduction sexuée des êtres vivants
Publié : 7 janvier 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Chapitre 1 : La reproduction sexuée des êtres vivants

Rappel des acquis : espèce, cellule, être vivant, reproduction sexuée animale, reproduction sexuée végétale, milieu de vie.

- Question page 86 Bordas : reproduction de la grenouille

- Question page 87 Bordas : reproduction des plantes à fleur

- Une espèce
- La cellule

PNG - 124.5 ko
La cellule
Ce que je sais déjà

- Une espèce regroupe des êtres vivants qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire
- Les êtres vivants se reproduisent grâce à un mâle et une femelle et donnent naissance à de nouveaux individus : c’est le cycle de vie.
- Chez les plantes à fleur, la graine qui donne une nouvelle plante en germant est issue de la reproduction sexuée : pollen des étamines (♂) + ovules du pistil (♀) = graine
- Tous les êtres vivants sont constitués de cellules. Chaque cellule comporte une membrane, un cytoplasme et un noyau.

Introduction

Selon leur mode de respiration, les êtres vivants se répartissent dans différents milieux. Ils grandissent et se nourrissent en utilisant la matière disponible. Ils occupent leur milieu de vie et s’y maintiennent en s’y reproduisant.

Comment se déroule la reproduction sexuée ? Quel est le point commun à toutes ces reproductions ?

Grace aux élevages, on peut suivre le cycle de vie des animaux. Chez les phasmes la reproduction sexuée fait intervenir des individus mâles et femelles qui produisent des œufs (ovipares), à l’origine de nouveaux êtres vivants

PDF - 286.4 ko
Activité 1 : la reproduction séxuée

Cycles de vie : chaque groupe (6 maximum) travaille sur un cycle différent : à partir des fiches ou voir ci-dessous au CDI
- d’un animal : grenouille (Bordas p : 86), oursin (Hatier p : 96 ou Nathan p : 94), phasme (Belin p : 12) ou grillon (Bordas p : 90), cerf ( Bordas p : 93 et photo Magnard p : 113). Encyclopédie des animaux

- d’un végétal : fucus (Bordas p : 96 ou Bréal p : 102), lys ( Belin p : 17 ou Magnard p : 116 ou Nathan p : 99)ou tulipe ( Bordas p : 97 ou Delagrave p : 90)

I La reproduction sexuée fait intervenir un gamète femelle et un gamète mâle.

Les gamètes sont des cellules dont l’unique fonction est d’assurer la reproduction

Observation microscopique de différents gamètes pour déterminer leurs caractéristiques.

Rôle des cellules sexuelles : En 1770, expériences de L. Spallanzani, page 103.

La reproduction sexuée animale comme végétale comporte l’union d’une cellule reproductrice mâle et d’une cellule reproductrice femelle, c’est la fécondation.

Le résultat de la fécondation est une cellule œuf à l’origine d’un nouvel individu. Cette fécondation est caractéristique de la reproduction sexuée.

II 2 types de fécondation

A/ Étude d’une fécondation interne

exemples :
- Chez le lys ou radis ravenelle page 87 (angiosperme) le pollen est transporté par le vent ou les insectes sur le pistil d’une fleur appartenant à la même espèce. La rencontre des cellules reproductrices se fait dans le pistil. vidéo

PNG - 24.7 ko

http://www.biologieenflash.net/anim…

- Chez le cerf page 93(mammifère) ou la poule (film), la fécondation est également interne, l’union des deux cellules reproductrices a lieu dans l’appareil reproducteur de la femelle. Dans ce cas, un accouplement est indispensable comme chez de nombreux animaux, escargots, papillons, libellules…

Lorsque cette union se produit à l’intérieur de l’organisme : c’est une fécondation interne. Elle nécessite un accouplement chez les animaux.

Elle est surtout répandue chez les espèces vivant en milieu terrestre.

B/ Étude d’une fécondation externe

exemples :

- Chez la truite (actinoptérygiens) page 102 ou oursin (echinoderme) page 92, le mâle libère les gamètes mâles dans le milieu, la femelle libère les gamètes femelles également dans le milieu, la rencontre des gamètes se fait dans l’eau. La fécondation est donc externe à l’appareil reproducteur femelle.

- Chez le fucus (algue) page 96 ou film… idem

- Chez d’autres espèces animales et végétales, les cellules sexuelles sont libérées dans le milieu de vie où elles s’unissent : la fécondation est externe.
- Elles sont très nombreuses.
- La fécondation externe est surtout répandue chez les espèces vivant en milieu aquatique.

III Le rapprochement des cellules reproductrices

Comment les cellules reproductrices se rencontrent-elles ? Quels mécanismes favorisent le rapprochement des cellules reproductrices ?

Recherche d’un exemple (maison ou ateliers en classe) :
- Mécanisme favorisant la rencontre des partenaires (fecondation interne) : le grillon page 94, le cerf page 95, le grand paon de nuit page 95, les oiseaux page 100 et 101, ver luisant page 103

Expériences historiques sur les phéromones : http://www.ec44.fr/tice/jpg/papillo…

- Mécanisme favorisant la rencontre des cellules reproductrices chez des animaux ou des végétaux (fécondation externe) : expériences (atelier) fucus ou oursin page 96, Une frayère est le lieu où se reproduisent les poissons …,

- Mécanisme favorisant la rencontre des cellules reproductrices chez les plantes à fleurs (abeille, tube pollinique) la tulipe ou le lys page 97

A- Le rapprochement des partenaires

Bilan : Chez les animaux, des comportements, comme la parade nuptiale, ou des mécanismes, comme la libération de phéromones, favorisent le rapprochement des partenaires (le male et la femelle). Ce comportement rend possible l’accouplement et donc la fécondation interne.

B- Le rapprochement des cellules reproductrices

Bilan : D’autres mécanismes chez les animaux et les végétaux permettent le rapprochement des cellules reproductrices émises dans le milieu. Ce rapprochement favorise la fécondation externe.

C- Chez les plantes à fleurs

GIF - 17.2 ko
cycle angiosperme
tube pollinique

Bilan : Chez les plantes à fleurs, la fécondation est interne. La cellule reproductrice male (dans le grain de pollen) rejoint la cellule reproductrice femelle (dans l’ovule) grâce :
- Aux insectes pollinisateurs
- A la croissance d’un tube pollinique (le pollen germe en formant un tube)

portfolio